Sequence 02

by LOMOSTATIC

supported by
/
1.
03:14
2.
Papillon De haut en bas de bas en haut et de haut en bas jamais je ne me lasse papillon je forme des ronds je forme des formes et je m'informe des hauts et des bas des bas et des hauts de haut en bas jamais je ne me lasse des pousses et des secousses je forme des notes forme des croches bout à bout des croches bouche-à-bouche à bout de souffle je souffle le pouls et les braises se relèvent et je forme de la fièvre de nos corps de bas en haut je forme des corps qui se relèvent de la sève qui se soulève de la fièvre je forme des bouches qui se touchent de haut en bas de bas en haut et de haut en bas jamais je ne me lasse papillon je forme des ronds forme des formes sur ton corps et des croches qui s'accrochent je forme un corps de nos formes un corps formé de nos corps déformés de haut en bas de bas en haut et de haut en bas jamais je ne me lasse de bas en haut de haut en bas jamais je ne me lasse papillon je forme des ronds forme des formes et je m'informe des hauts et des bas des bas et des hauts de haut en bas jamais je ne me lasse des pousses et des secousses je forme des notes forme des croches et je m'accroche à ton corps de haut en bas de bas en haut et de haut en bas jamais je ne me lasse papillon je forme des ronds des formes et je m'informe des hauts et des bas des bas et des hauts jamais je ne me lasse jamais ne me lasse je forme des notes forme des croches et je m'accroche à ton corps de haut en bas de bas en haut et de haut en bas jamais je ne me lasse jamais je ne me lasse. Emmanuelle
3.
Et ça s'est passé Et ça s'est passé et j'ai regardé mes yeux voilés et j'ai regardé le changement un risque une pente j'ai entendu mon cœur calme enfoncé par l'orage ça s'est passé et j'ai regardé le mur du ciel resté muet la barrière à l'horizon j'ai entendu un souffle sombre le rire qui couvre le chant de la vie j'ai entendu tomber le jour et ça s'est passé J'ai regardé mes yeux voilés j'ai regardé le changement un risque une pente je me suis brûlée à outrance chair en exil au pays de la nuit j'ai regardé s'en aller l'enfance la beauté et ça s'est passé et ça s'est passé et ça s'est passé J'ai regardé ma confidente la mort l'absence sa main dans ma main je me suis contentée de serrer de sentir la fraîcheur lame passagère de sentir le désordre dans la fête et ça s'est passé et ça s'est passé et ça s'est passé J'ai regardé mes yeux voilés et j'ai regardé le changement un risque une pente j'ai entendu mon cœur calme enfoncé par l'orage ça s'est passé et j'ai entendu le sommeil m'emporter la volupté la lumière avalée sa main dans ma main je n'ai eu qu'à serrer sentir la fraîcheur lame passagère sentir le désordre dans la fête et ça s'est passé et ça s'est passé et ça s'est passé je n'ai eu qu'à serrer et ça s'est passé. Emmanuelle
4.
5.
Emmanuelle Sur la pluie qui recouvre ton cou calme je suis calme pas de larmes pas de lame je suis à toi je suis un sentiment assez vague sans vagues un chant qui se parle je suis à prendre je suis un chant qui s'apprend qui se prend sans sentiments calme je suis calme sous la pluie qui recouvre ton cou je te recouvre de baisers fous je suis l'amour un gant de velours dans ton cou je suis l'amour fou un gant de velours et pas d'écran entre nous je suis faite de baisers fous et de jours incessants à sucer le sang qui coule incessant sur tes joues dans ton cou je suis fou l'amour fou faite de baisers fous pas d'écran entre nous sous la pluie qui te recouvre je suis établie entre ton coeur et ton cou je suis le circuit court calme je suis calme entre ton coeur ton cou je me dépasse je fais de la place je passe je suis un secret un siècle sur tes lèvres je suis un secret un siècle je passe je passe sur tes lèvres rouges un gant de velours je suis fou l'amour fou faite de baisers fous l'amour fou faite de baisers fous de baiser de baisers fous Sur la pluie qui recouvre ton cou calme je suis calme pas de larmes pas de lame je suis à toi je suis un sentiment assez vague sans vagues un chant qui se parle je suis à prendre je suis un chant qui s'apprend qui se prend sans sentiments calme je suis calme sous la pluie qui recouvre ton cou je te recouvre de baisers fous je suis l'amour un gant de velours dans ton cou je suis l'amour fou un gant de velours et pas d'écran entre nous je suis faite de baisers fous et de jours incessants à sucer le sang faite de baisers fous et de jours incessants à sucer le sang fou l'amour fou je suis fou l'amour fou je suis fou l'amour fou. Emmanuelle
6.
7.
8.
C'était hier C'était hier J'en ai encore Du sang sur les nerfs Comme un défi Une limite J'en ai encore Du sang sur les nerfs Jusqu'à mon oreille A travers ma tête J'en ai encore Assez Pour frapper la glace Contre terre Pour trouver La main qui écrit Et cogner le coeur C'était hier Quand la nuit se trainait Quand nos pieds se perdaient Ivres dans le vide C'était hier J'en ai encore Du sang sur les nerfs Comme un défi Une limite J'en ai encore Du sang sur les nerfs Jusqu'à ce que se ferme Compte tes rêves Compte les diadèmes Les mains mortes Au réveil J'en ai encore Le gout dans la bouche Encore la gorge qui se tord Le temps sur la grève qui nous emmène J'en ai encore Du sang sur les nerfs... Emmanuelle
9.
10.
11.
03:50

about

Lomostatic on YouTube : youtu.be/-JqLbrJQRPk

"Sequence 02", c’est un polaroid musical. Un instantané qui répond à l’urgence de créer, sans reflexion, créer pour voir ce qui sort. Figer un moment, une émotion. Cet album, c’est de la poésie brute, un voyage dans l’entre-deux ou la chaleur dans l'électronique parcourt à grandes enjambées la lande abstract, poursuivi par le flot D'Olivier Depardon. Onirique, mais bien réel.

... UN VOYAGE DANS L’ENTRE-DEUX.
D'abord celui des corps. Pour une séance du cinéma de Melville (Rien ne va plus, Sentence) sur coussin de soie (Tel un serpent) toujours à la lisière, éclairés par des projecteurs blancs qui saturent des étreintes fiévreuses. L’entre-deux monde des rêves aussi (songe creux, un peu plus tard) et de l’instant d’après. Après l’amour, après une nuit de sommeil.

ONIRIQUE MAIS BIEN RÉEL.
Presque 10 ans que ce projet ‘abstract’ me trotte dans la tête, 10 ans après avoir composé Sequence 01 sous le nom de Tara King th. Voilà qu'il prend corps aujourd’hui. Avec, comme pour dogme, de ne jamais refaire la même chose. Alors, dans l’urgence, un peu comme sous le coup d’une loi martiale, la collaboration avec Olivier Depardon (leader de Virago) se met en place. Le recours à Emmanuelle Damour pour l’écriture des textes s’est vite révélé comme une évidence au vu du projet voulu comme spontané, quasi instinctif; instantané, polaroid musical…

"Et il ne reste que des images,
Des emotions qui s’en dégagent
Une sélection de beaux passages
Des bouts de vie comme des mirages
Du faux instantanément vrai
Figé dans les petits mensonges
Du vrai inerte, éternisé,
Comme s’il pouvait durer toujours
Un moment, tout petit moment,
Pas plus qu’un clic ou deux, ou trois
Le reste, c’est du vent, du flan
Il ne reste que ça, un temps
Révolu, tout juste insensé
Tout Comme un éclair en plein jour
Un flash et des conséquences"

credits

released November 3, 2014

Réalisé par Ray Borneo,
Voix : Olivier Depardon,
Textes : Emmanuelle Damour

license

all rights reserved

tags

about

Petrol Chips Auvergne-Rhône-Alpes, France

FULL LENGHT RECORDS - FAIR PRICE here ! Straight from us to you !
FREE SHIPPING WORLDWIDE

Petrol Chips is an Indie label founded by Ray Borneo.

contact / help

Contact Petrol Chips

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account